Pluies importantes attendues mercredi 17 et jeudi 18 août

Mise à jour 17 août 2022

Les dernières prévisions sont très compliquées, la première perturbation est passé ce matin , mais un peu ridicule par rapport à ce qui était prévu, voyez vous l’image radar à 7h ce matin ci-dessous.
Seulement 4.8 mm à ma station à Bourg en Bresse, 4 mm à Viriat, 2.2 mm à Marlieux et le reste très faible souvent sous les 2 mm voire rien du tout… Ridicule quoi très loin de ce qui était escomptée.

Radar précipitation 7h – meteociel.fr

Pour les prochaines heures la 2nd ligne orageuse devrait faire un passage dans l’Ain.
Mais là aussi les prévisions sont très volatiles, assez compliqué à cerner.
Voici une prévision qui me semble sera la plus proche de ce qu’on pourrait observer:


Des orages se forment actuellement sur l’est du Massif central et vont transiter vers l’est entre la région Lyonnaise et la Suisse dans l’après-midi. C’est sur cet axe que les orages seront les plus forts. D’autres orages pourront tout de même se développer plus au nord mais plus on se décale vers le nord-ouest du département plus les averses orageuses seront limitées.
Ces orages les plus fort seront accompagnés de grêle et d’importantes lame d’eau pouvant atteindre près de 40 à 50 mm en 1h ! Le risque d’inondations locales sera important.

Par la suite d’autres pluies se formeront dans la nuit et la journée de jeudi sur l’est du département augmentant le cumul avec un risque de près de 70 mm sur les zones en pointillés sur les 48 prochaines heures (d’ici vendredi matin).

Prévisions 17/18 aout 2022

Au vu des dernières observations, de la ligne orageuse ce matin il n’est sans risque que d’autres orages se forment localement forts dans les zones les moins à risque, ou à l’inverse que les orages forts attendus soient bien plus faibles que prévu, à suivre en direct.

Mise à jour du 16 août 2022

Quelques petits changement ces dernières 24h pour la prévision des perturbations pluvio-orageuses attendues mercredi et jeudi.
Dans un premier temps quelques changements dans la temporalité des 2 lignes prévues.
La première dégradation pluvieuse attendue pour la nuit de mardi à mercredi s’est décalé sur la matinée de mercredi et concernera principalement l’ouest de l’Ain.
La seconde qui était attendue pour la nuit de mercredi à jeudi cette fois-ci avancée à l’après-midi de mercredi avec des orages virulents avec des lames d’eau pouvant atteindre les 30 à 40 mm en 1h les orages les plus forts sont attendus sur une bonne moitié est du département de l’Ain pouvant déborder un peu sur la Bresse.

Les cumuls attendu sont légèrement en baisse par rapport au premier passage moins actif, mais pourront être localement très importants en 24h. Le rail des plus fortes précipitations est attendus entre la Côtière et le Haut Jura avec 20 à 50 mm en moyenne, mais il persiste un risque non négligeable d’atteindre les 100mm en fonction des orages de mercredi soir.
Le risque d’inondation sera très élevée sous ces orages avec des sols qui vont avoir du mal à absorber autant de pluie en quelques minutes. Un risque de grêle n’est pas à exclure surtout de la petite grêle, mais qui peut être en importante quantité.

Probabilité précipitation du 17 au 18 aout 2022

Ces cumuls ne prennent pas en compte les averses orageuses attendues dans l’après-midi de jeudi pouvant faire augmenter les cumuls de plusieurs dizaines de mm sous celles-ci.

Article original

Après un mois de juillet et un début du mois d’août extrêmement sec sur le département de l’Ain quelques orages ont été la bienvenue dimanche dernier pour déposer les premières gouttes de pluie depuis de nombreux jours, hélas certaines zones du département n’ont presque rien eu, par exemple le Pays de Gex n’a reçu qu’en moyenne 5 mm, une dizaine pour le Nord-Ouest du département.

Cumuls de pluie mois de juillet 2022 sur certaines stations de l’Ain – meteociel.fr

Cette situation devrait temporairement s’améliorer cette semaine avec des épisodes de pluie localement conséquent.

Mardi soir l’arrivée d’une dépression (Talweg pour les passionnés) apportera un air plus froid de l’ouest, et de notre coté fera remonter un air maritime tropical très humide qui se confrontera à cet air plus froid arrivant de l’ouest.

Carte des vents mardi soir ICON-EU

Cet air tropical maritime aura comme première particularité d’être chargée en humidité, une mer chaude actuellement renforçant ce paramètre, Cela n’est pas une carte des précipitations qu’il y aura au sol mais une carte d’indice des précipitations contenues dans l’atmosphère.

Carte Eau précipitable – ECMWF

Avec cet air maritime tropical c’est une instabilité qui sera aussi apportée de la Méditerranée à la Suisse rendant ces pluies orageuses avec donc des intensités de pluie parfois fortes.

Carte MLCAPE – ECMWF

La conjoncture du phénomène de remontée d’air tropical maritime plus le passage de fronts froid issue de la dépression à l’ouest de la France déclenchera le développement d’orages très pluvieux de la méditerranée (épisode méditerranéen) et remontera la vallée du Rhône jusqu’à notre département.
Les orages les plus forts et les plus pluvieux seront particulièrement sur la basse vallée du Rhône et méditerranée, plus au nord ces pluies seront plus faibles avec un peu moins d’énergie.

La situation reste plutôt bien calée avec 2 passage de front froid c’est a dire 2 épisodes coups sur coup un premier entre le milieu de nuit de mercredi et mercredi matin, un passage bref. Un second dans la nuit de mercredi à jeudi qui pourrait être un peu plus durable et surtout un peu plus actif niveau orageux et des précipitations très intenses en quelques minutes/heures.

Concrètement à quoi devons nous s’attendre en cumul ?

Maintenant viens la question la plus compliqué pour ces épisodes, combien de pluie attendons nous ?
C’est une question qui reste encore difficile à répondre facilement, en effet dans un premier temps le décalage de quelques dizaine/100aine de kilomètre de la dépression à l’ouest change l’axe des précipitations qui remontent de la vallée du Rhône, donc peux jouer un rôle important pour la disparités entre l’ouest du département et l’est.
Le second point qui est compliqué c’est que les modèles réputés fiable en temps normal on une très mal gestion de ces épisodes et des reliefs, certain les voient mais sont encore minoritaire et cela reste des orages donc à quelques kilomètres près on passe de 30 mm à rien.

Aujourd’hui, ce qu’on peut conclure, c’est que l’est du département semble être le plus favorisé avec un axe des plus fortes précipitations situé entre la méditerranée et la Suisse en passant la les Savoie. Avec donc seulement 10/20 mm sur l’ouest de l’Ain et plus de 50 mm dans l’est. Mais il s’est avéré dans le passé que cet axe à moins de 48h de l’épisode peut encore changer et le risque d’un cumul plus fort sur l’ouest du département est encore possible.

Et après tout ca encore de la pluie ?

Il est bien possible que l’épisode se prolonge jeudi soir et vendredi sur l’est du département avec le passage de la goutte froide, des cumuls très importants sont possibles avec certains modèles indiquant 100 à 150 mm supplémentaires, mais cela reste encore un risque faible. a suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.